Le guide de votre bien-être à domicile

Douleur articulaire

Les douleurs articulaires : symptômes et causes

femme docteur

© Yuri Arcurs - iStockphoto

Les douleurs articulaires peuvent nous faire souffrir à des degrés plus ou moins importants et provoquer une gêne non négligeable, surtout lorsqu’il s’agit d’articulations maîtresses qui sont très sollicitées et qui permettent de se mouvoir ou d’effectuer des mouvements incessants.
  1. Douleurs articulaires du genou, de quoi s’agit-il ?
  2. D’où proviennent ces douleurs articulaires dans le genou et quelles en sont les causes les plus fréquentes ?
  3. Douleur articulaire de la hanche, les pathologies fréquentes
  4. Douleur articulaire du poignet, les causes les plus courants

Quels sont les symptômes qui peuvent vous alerter lorsque des douleurs articulaires s’infiltrent dans le genou, la hanche ou le poignet, articulations qui fonctionnent en permanence ?

Douleurs articulaires du genou, de quoi s’agit-il ?

Le genou est une des articulations les plus complexes du corps humain. Elle fait bien sûr partie des articulations mobiles. Elle est à la fois souple, solide et résistante. Qualités indispensables, car le genou supporte tout le poids de notre corps : il nous permet de nous livrer à de multiples activités, comme marcher, courir, monter et descendre des escaliers, faire du sport.

Lors d’une consultation médicale pour des douleurs articulaires dans le genou, de quels symptômes se plaignent le plus souvent les patients ?

La gonalgie, définition médicale de la douleur du genou, se manifeste soit lorsqu’il est au repos ou en action, soit par un gonflement qui gêne les mouvements.

Les symptômes stigmatisant les douleurs articulaires du genou sont divers : difficultés ressenties lors de la marche, genou qui se dérobe, genou enflé ou enflammé (il est souvent très rouge dans ce cas, cette rougeur étant la conséquence d’une poussée inflammatoire). Les symptômes de douleur peuvent aussi être consécutifs à une blessure que l’on n’arrive pas à soigner.

D’où proviennent ces douleurs articulaires dans le genou et quelles en sont les causes les plus fréquentes ?

Elles sont provoquées par une usure des cartilages articulaires. Fortement sollicités, les cartilages génèrent des douleurs lors de tous les mouvements effectués (marcher, monter et descendre les escaliers) et également lors d’une mise en mouvement après une station assise ou debout. Il s’agit dans ce cas d’arthrose du genou.

Une autre cause : la tendinite. Ce sont les tendons qui provoquent des douleurs, car ils sont sollicités dès que le genou est en action, soit lors de la marche, soit lorsqu’on le mobilise pour un quelconque mouvement.

La maladie d'Osgood-Schlatter : elle touche principalement les sportifs, car les articulations du genou sont fortement sollicitées et plus sujettes aux chocs. L’articulation sera douloureuse aussi bien au repos que lorsque le genou est en action, la douleur étant encore plus aiguë dans ce dernier cas.

Enfin, il existe une cause plus grave et plus sévère de douleur articulaire du genou, c’est l’arthrite inflammatoire (polyarthrite, spondylarthrite...). Il s’agit de rhumatismes inflammatoires provoqués par un dérèglement du système immunitaire qui s’attaque aux articulations. Cela se manifeste principalement par des raideurs dans le genou et un démarrage difficile pour se mouvoir même après une période de repos.

Douleur articulaire de la hanche, les pathologies fréquentes

La hanche n’est pas en reste pour générer des problèmes en tant qu’articulation maîtresse de nos mouvements quotidiens.

Lorsqu’on évoque l’arthrose de la hanche, on parle de coxarthrose. Cela se manifeste par des douleurs lors de la marche, douleurs qui deviendront plus vives si le patient marche longtemps : lorsqu’elles deviennent difficilement supportables, cela signifie que l’arthrose est déjà à un stade très avancé.

Il est à noter que les douleurs de l’articulation de la hanche sont parfois difficiles à localiser, car elles ne viennent pas obligatoirement de l’articulation de la hanche en elle-même. Elles peuvent provenir des tissus qui entourent l’articulation. La partie osseuse de la hanche se trouve dans ce qu’on appelle une bourse séreuse, sorte de sac rempli de liquide qui recouvre cette partie osseuse. Lorsque la bourse séreuse de la hanche est enflammée, cela provoque de fortes douleurs. Ces dernières peuvent aussi provenir des tendons qui entourent la hanche et qui sont liés aux jambes et au dos.

Douleur articulaire du poignet, les causes les plus courants

Le poignet est également une articulation particulièrement mobile qui travaille en permanence. Comment se matérialisent les douleurs musculaires ressenties ?

Dans le corps humain, le poignet est une articulation située entre la main et l’avant-bras. C’est donc une articulation très importante qui permet à la main d’effectuer de nombreux et incessants mouvements.

Mais, comme toute articulation, lorsqu’elle devient douloureuse, elle va engendrer des gênes plus ou moins importantes. D’où peuvent provenir les douleurs de l’articulation du poignet ?

Elles peuvent avoir une origine osseuse, musculaire ou tendineuse. Mais, et l’on y pense souvent moins, les douleurs peuvent émaner d’une douleur pulmonaire ou cardiaque. Dans ce cas, le patient a le sentiment que la douleur irradie dans tout son poignet, lorsque celui-ci est sollicité ou non. Une vigilance s’impose si cette douleur est ressentie dans le poignet gauche

.

Les douleurs du poignet peuvent aussi provenir d’une luxation ou d’une fracture à la suite d’une chute. Ou autre cause de douleur, des contractures musculaires : on parle alors de tendinite gênante lors de certains mouvements.

Contrairement au genou ou à la hanche, il est moins fréquent de voir l’arthrose s’infiltrer dans le poignet, tout simplement, cette articulation subissant moins de pressions fortes que les deux autres. Par contre, il peut arriver que le poignet soit touché par ce que l’on appelle des rhumatismes déformants comme la polyarthrite rhumatoïde : il s’agit d’une affection très douloureuse et qui, de plus, va déformer le poignet et le doigt.